BIOGRAPHIE

105_stemutz_photo_operalouise_blanchenei

Née à Toulouse au sein d’une famille d’artistes, Marie Cubaynes commence l’étude du piano à l’âge de 6 ans au CNR de Toulouse puis rejoint très vite la Maîtrise d’enfants. Très tôt attirée par la scène, elle y fera ses premiers pas à 9 ans dans la légendaire production de Jérôme Savary du Carmen de Bizet au Festival de Bregenz en Autriche.

 

En 2006, elle s’installe à Paris pour étudier le chant auprès de la soprano Michèle Command et obtient un DEM de Chant au CNR de Paris. Elle suit par ailleurs les cursus de scène et d’étude de rôles de l’Ecole Normale de Musique de Paris dispensés par Mireille Larroche et Jean-Philippe Lafont.

 

En 2011, elle est recrutée par l’Opéra-Studio de l’Opéra National du Rhin. Au sein de cette maison, elle travaille sous la direction des chefs David Syrus, Daniele Callegari, Marko Letonja, Vincent Monteil… et des metteurs en scène Oliver Py, Stéphane Braunschweig, Waut Koeken, Christophe Gayral, Sandrine Anglade, Jean-Philippe Delavault, Anne Le Guernec

 

En parallèle, elle reçoit les conseils des chanteurs Ludovic Tézier, Gabriel Bacquier, Michel Sénéchal, des chefs de chant Umberto Finazzi, Felice Venanzoni, Alessandro Amoretti, David Selig, Anne Grapotte et des metteurs en scène Ruth Orthmann, Guy-Pierre Couleau.

 

Avec l’Opéra National du Rhin, Marie a été Kate Julian (Britten – Owen Wingrave), Concepciòn (Ravel – L’Heure Espagnole), La Reine Clothilde (M.F.Lange – Schneewittchen), Ernestina (Rossini, L’Occasione fa il ladro), Milli (Schreker – Der Ferne Klang), Une dame d’honneur/Une bohémienne (Meyerbeer – Les Huguenots), Le Chat Botté (César Cui – Le Chat Botté), La Fée Noire (Respighi – La Bella addormentata nel bosco). 

  

Elle a par ailleurs interprété les rôles de Cherubino (Mozart – Le Nozze di Figaro) sous la direction de René Jacobs à l’Abbaye de Royaumont, Dorabella (Mozart - Così fan tutte) mis en scène par Sir Jonathan Miller à l’Abbaye de Royaumont et au Grand Théâtre de Calais ; La Grosse Dame (Poulenc - Les Mamelles de Tirésias) dirigé par Roger Vignolles et mis en scène par Ted Huffman au Théâtre de la Monnaie-De Munt de Bruxelles (Belgique); Ernestina (Rossini - L’Occasione fa il ladro) avec l’Orchestre National d’Ile-de-France sous la direction d’Enrique Mazzola et mis en scène par Nicolas Briançon ; Kate Julian (Britten - Owen Wingrave) dirigé par David Syrus et mis en scène par Christophe Gayral sur la Scène Nationale de Besançon ; Flavia Gemmira de L’Eliogabalo de Cavalli au Grand Théâtre de Calais avec l’Ensemble Hemiolia, dirigé par Claire Lamquet.

 

Elle se produit en récital et participe à de nombreux concerts en France et à l’étranger (Allemagne, Suisse, Espagne, Finlande, Japon…), s’illustrant auprès d’ensembles tel que l’Orchestre baroque de Montauban Les Passionsl’Orchestre de chambre d’Helsinki La Tempesta, l’Orchestre de chambre de Toulouse, ou de solistes tels que le pianiste japonais Izumi Tateno ou encore le guitariste Eric Franceries

 

Depuis 2019, elle est aussi membre de l’Ensemble Tarentule, spécialisé dans l’interprétation de la musique polyphonique a cappella de la Renaissance et la création contemporaine.

 

Born in Toulouse, France, into a family of performing artists, Marie Cubaynes began studying piano at the age of 6 in the Conservatoire de Toulouse and joined the children’s choir. As a child, she took part in many productions such as Bizet’s Carmen directed by Jérôme Savary in Bregenz Festival, Austria.

 

 

In 2006, after a move to Paris, she began her vocal studies with the French soprano Michèle Command. She holds a master degree in performing arts (vocal) from the Conservatoire de Paris, and a degree in stage and opera roles studies from the École Normale de Musique de Paris, France.

 

Marie Cubaynes is a graduate of the Opéra National du Rhin’s Young Artists Programme in Strasbourg, France. She sang with such conductors as David Syrus, Daniele Callegari, Marko Letonja, Vincent Monteil… and stage directors as Olivier Py, Stéphane Braunschweig, Waut Koeken, Christophe Gayral, Sandrine Anglade, Jean-Philippe Delavault, Anne Le Guernec

 

She has also received training under the guidance of such singers as Ludovic Tézier, Gabriel Bacquier, Michel Sénéchal, vocal coaches as Umberto Finazzi, Felice VenanzoniAlessandro Amoretti, David Selig, Anne Grapotte and stage directors as Mireille Larroche, Ruth Orthmann, Guy-Pierre Couleau.

 

She sang performances with the Opéra National du Rhin including Kate Julian (Britten - Owen Wingrave), Concepciòn (Ravel - L’Heure Espagnole), La Reine (MF Lange - Schneewittchen), Ernestina (Rossini - L’Occasione fa il ladro), Milli (Schreker - Der Ferne Klang), Une dame d’honneur (Meyerbeer - Les Huguenots), Le chat botté (César Cui - Le Chat Botté), La fée noire (Respighi - La Bella addormentata nel bosco).

 

 

She also performed the role of Cherubino (Mozart – Le Nozze di Figaro) conducted by René Jacobs at the Abbaye de Royaumont (France), Dorabella (Mozart - Così fan tutte) directed by Sir Jonathan Miller at the Abbaye de Royaumont and the Grand Théâtre de Calais (France) ; La Grosse Dame (Poulenc - Les Mamelles de Tirésias) conducted by Roger Vignolles and directed by Ted Huffman at the Théâtre de la Monnaie-De Munt (Brussels, Belgium); Ernestina (Rossini - L’Occasione fa il ladro) with L’Orchestre National d’Ile-de-France conducted by Enrique Mazzola and directed by Nicolas Briançon ; Kate Julian (Britten - Owen Wingrave) conducted by David Syrus and directed by Christophe Gayral with the Scène Nationale de Besançon (France); Flavia Gemmira in Cavalli’s Eliogabalo at the Grand Théâtre de Calais (France) with the Hemiola Ensemble, directed by Claire Lamquet.

 

She has performed in concert and recital in France and abroad (Germany, Switzerland, Spain, Finland, Japan...) with such ensembles as Orchestre baroque de Montauban «Les Passions», Helsinki Chamber Orchestra «La Tempesta», Orchestre de chambre de Toulouse, and such soloists as the Japanese pianist Izumi Tateno and the French guitarist Eric Franceries

Since 2019, she is also a member of the Ensemble Tarentule, specialized in a cappella polyphonic vocal music from the Renaissance and contemporary creation. 

​​

Parmi ses futurs engagements :

  • Musique contemporaine : enregistrement en mars 2022 du «Livre de Madrigaux» du compositeur Denis Levaillant / participation en juin 2022 en tant que mezzo-soprano soliste à la création de l’oratorio «Et puis, le monde bleu» du compositeur Fabrice Boulanger.

 

  • Avec l’Ensemble Tarentule, elle tournera tout au long de l’année dans différents festivals en France (Baroque en scènes à la Soufflerie de Nantes, Cathédrale de Die, Palais des Évêques de St-Lizier… ) et à l’étranger (Festival de Namur en Belgique…) faisant la part belle à des compositeurs aussi divers que Carlo Gesualdo, Adriano Banchieri, Orlando di Lasso, Jan Pieterszoon Sweelinck ou encore Philip Glass et Cornelius Cardew.

 

  • Des productions d’opéra sont par ailleurs à venir où elle interprétera notamment le rôle de Concepciòn dans «L’Heure Espagnole» de Maurice Ravel et celui de Mercédès dans «Carmen» de Georges Bizet.

©stemutz.com